Méthodologie de prise de vue photo – Part 1

Méthodologie de prise de vue photo

Surtout, ne dites pas : « La photo c’est facile ». Si on considère la photographie comme un art, la photo est un art difficile tout comme la peinture ou le cinéma. Vous pouvez peut être avoir un don pour la photo mais ce don s’apparenterait plus à une sensibilité plus forte que la moyenne pour entrevoir l’esthétisme d’une composition. Tous les grands peintres comme Van Gogh ou Gauguin et tant d’autres ont beaucoup travaillé pour apprendre la composition, les méthodes de composition, les perspectives; ils avaient la patience et l’art d’observer et d’analyser.

Nous allons voir une méthodologie pour faire une belle photo, d’une plage par exemple. Cette méthode consiste en différents points successifs.

Point 1 : Ne soyez pas pressé, prenez le temps qu’il faut pour faire une belle photo bien composée. Cela vaut mieux que de faire 100 photos mal composées que vous jetterez ensuite à la poubelle. Apprenez à être patient pour attendre une belle lumière ou pour attendre qu’un nouvel élément important entre dans le champ de votre composition. Au besoin revenez plusieurs fois au même endroit. Votre patience et votre persévérance seront tôt ou tard récompensées.

Point 2 : Faites l’effort de bouger et d’observer pour trouver le bon point de vue. Cherchez le meilleur angle pour observer la scène. Avancez ou reculez pour trouver la bonne largeur de champ et faire en sorte que tous les éléments de votre composition soient au bon endroit.

Point 3 : Trouvez le sujet, le centre d’intérêt de votre photo. Souvent le sujet que vous souhaitiez s’estompe pour un centre d’intérêt qui va s’imposer de lui même et mettre en valeur le reste de la composition (photo). Combien y a t-il d’éléments dans le centre d’intérêt ?

Point 4 : Quelles sont les lignes directrices ? Où vais-je placer ces lignes directrices ?

Point 5 : Y a t-il une symétrie ou un reflet à exploiter ? Où vais-je placer le centre d’intérêt ?

Point 6 : Quels sont les différents plans exploitables ? Y a t-il 2 plans ou 3 plans ? Y a t-il des cadres naturels à exploiter en premier plan?

Point 7 : Où vais-je placer ma ligne d’horizon ?

Appliquons cette méthode à la photo de plage ci-dessous.

Point 1 et point 2 : Imaginons que le point 1 et le point 2 soient acquits car vous êtes conscient qu’il faut se donner du mal pour réussir une belle photo, et ces 2 points tombent fort à propos. Vous maîtrisez bien votre appareil photo, surtout le mode M, et vous avez fait l’effort d’emmener avec vous le matériel indispensable : le trépied, l’appareil photo, des objectifs de bonne qualité. Passons donc au point 3.

Point 3 : Nous avons trouvé une jolie plage à photographier (Photo 1 ci-dessous). Mais cette plage est vide, triste malgré la beauté du décors. Il faut trouver un centre d’intérêt pour mettre ce paysage en valeur. De plus la mer à gauche semble un peu vide. Alors ce serait bien que le vrai sujet soit des bateaux situés à gauche, bien placé sur le tiers gauche (Photo 2 ci-dessous). Le nombre de bateau en impair est préférable, car si c’était en nombre pair ça serait certainement moins joli (Photo 3 et 4 ci-dessous).

Point 4 : Il y a une ligne directrice : le bord de mer, mais cette ligne directrice n’est pas utilisée. Cependant cette ligne envoie le regard vers le bord droit et fait sortir le regard de la photo. Il est alors nécessaire de trouver un premier plan pour bloquer ce bord droit. Cela peut être des cocotiers et nous verrons plus bas qu’ils peuvent empêcher le regard de se perdre au delà du bord droit.

Point 5 : Ici il n’y a pas de symétrie, ni de reflets dans l’eau. S’il y avait eu une symétrie exploitable du sujet, on aurait centré celui-ci. S’il y avait eu des reflets exploitables du sujet dans l’eau, on aurait alors pu prendre comme sujet principal ces reflets. Dans cette composition, le premier centre d’intérêt (sans les bateaux) est l’intersection entre la ligne d’horizon et la ligne directrice (bord de mer). Il se situe tout près du bord droit de la composition. Pour équilibrer la composition, on va placer le nouveau centre d’intérêt à l’opposé du point d’intérêt primaire. On place donc volontairement le nouveau sujet (les bateaux) au tiers opposé du paysage que l’on veut mettre en valeur.

Point 6 : Pour l’instant il n’y a que 2 plans présents sur notre photo : le sujet (les bateaux) et l’arrière plan (la plage et la montagne). Il est toujours appréciable d’avoir 3 plans sur une photo de paysage : un premier plan servant de cadre, un plan central : le sujet, et l’arrière plan que l’on veut mettre en valeur. Comme sur toute plage, si on recule le point de vue on va forcément trouver autre chose que du sable permettant de créer un premier plan. Quelques plantes vertes vont faire un premier plan tandis que des cocotiers feront le cadre à droite (Photo 5 ci-dessous). Enfin, nous avons là une première photo équilibrée.
Comme vous le voyez, les cocotiers du premier plan à droite font admirablement leur travail et bloque le regard dans la photo pour le côté droit. Le sens de lecture de cette composition est donné par la ligne directrice : le bord de mer (intersection entre la mer et la plage), et va commencer du bord inférieur gauche de la photo et se terminer au bord droit à mi hauteur. Il n’est alors pas utile de bloque le bord gauche de la composition, mais on peut éventuellement ajouter sur ce bord gauche un cadre (cocotiers) qui ne changera pas grand chose à votre composition (Photo 6 ci-dessous).

Point 7 : La ligne d’horizon. Le positionnement de la ligne d’horizon est très important dans une composition. On peut centrer la ligne d’horizon pour donner autant d’importance à la plage et à la montagne (Photo 7 ci-dessous), mais ça ne semble pas être le mieux car la composition perd un peu de son charme. On peut aussi faire 1/3 pour la plage et 2/3 pour la montagne (Photo 8 ci-dessous) et lui donner ainsi plus d’importance, ou l’inverse pour donner plus d’importance à la plage, mais dans ces 2 cas aussi la composition perd un peu de son charme. Au final, on préférera faire passer la ligne d’horizon un peu plus bas que la moitié de la photo. On trouve une composition équilibrée en faisant passer la ligne d’horizon à mi-chemin entre le sommet de la montagne au centre et le bas du bateau le plus proche.

Variations : On peut réduire la distance focale en utilisant un objectif de plus grand angle ((Photo 9 ci-dessous), ou changer de montagne (Photo 10 à 13 ci-dessous), ou encore changer de plage ((Photo 14 à 16 ci-dessous). Changer le premier plan en remplaçant les plantes par une barque est également possible (Photo 17 ci-dessous), et si en plus il y a un pêcheur à côté de la barque c’est encore mieux (Photo 18 ci-dessous). Si le sujet avait été le pêcheur avec sa barque, la composition aurait été très des-équilibrée (Photo 19 ci-dessous). Il aurait alors fallu ajouter deux barques ou une barque à gauche (Photo 20 et 21 ci-dessous).

 

photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion
photographe mariage la reunion





















 

 
 
Conclusion : La plus jolie photo pourrait bien être la (Photo 22 ci-dessus) en tant que sujet principal : l’opposition des bateaux à touristes et du pêcheur auprès de sa vieille barque est sympa et de plus une présence humaine sur une photo est toujours un plus. Et vous, quel est votre avis ?

 

  • Photo 1
 
 

Dernière mise à jour : 21 février 2019

Laisser un commentaire