Pourquoi la mesure lumière est parfois fausse ?

Erreur lors de la mesure lumière

Il vous est déjà arrivé plus d’une fois de faire confiance à la mesure lumière de votre appareil photo et de vous apercevoir ensuite que la photo était beaucoup trop sombre ou beaucoup trop clair. L’erreur peut aller jusqu’à + ou – 2 IL (EV). La raison est toute simple. Votre appareil photo mesure la lumière pour obtenir un rendu moyen proche d’un gris moyen de 18%. Tous les fabricants d’appareils photos et de posemètres se basent sur le même principe : la lumière réfléchie est en moyenne de 18%. C’est le cas par exemple d’un visage à peau blanche (individu d’origine caucasienne) ou d’un paysage classique.

Prenons 2 exemples opposés :

      1 – Si on photographie un paysage très clair (paysage enneigé par exemple), la mesure lumière essayera de restituer en moyenne un gris à 18%. Le résultat sera un paysage grisâtre car il sera sous exposé d’environ 2 IL. C’est pareil lorsqu’on photographie une feuille blanche qui apparaîtra comme une feuille grise à 18%.
      2 – Si on photographie un paysage sombre ou une feuille de papier noire. la mesure lumière essayera de restituer en moyenne un gris à 18%. Le résultat sera un paysage clair ou une feuille grise car il sera sur exposé d’environ 2 IL.

    regle du F16
    Le paysage enneigé est trop clair, il est donc sous-exposé de 1 à 2 IL.
    regle du F16
    Une ruelle de nuit est trop sombre, elle est donc sur-exposée de 1 à 2 IL
    regle du F16
    Le paysage enneigé corrigé de +1,5 IL
    regle du F16
    La ruelle corrigée de -1,5 IL
     

    Voici un dernier exemple qui fonctionne à tous les coup : prenez en photo une personne à contre jour avec un fond très éclairé. Le résultat sera une personne très très sombre car la photo sera sous exposé d’environ 1,5 IL.

    Autre problème : tous les appareils photos, quelque soit la marque, fonctionnent de la même façon. Il n’y en a pas un meilleur que l’autre au niveau de la mesure lumière. Tous donc calcul l’exposition pour avoir un rendu moyen proche d’un gris à 12% au lieu de 18%. C’est la sécurité afin d’éviter de cramer les photos. Cela a pour conséquence une sous exposition de 0.5 IL.

    Comment palier à ce problème : il n’y a pas de solutions parfaites et simples. Vérifiez bien l’histogramme noir et blanc à chaque prise de vue, et vérifiez la cohérence entre vos paramètres d’exposition et la règle empirique du F16. Corrigez ensuite si nécessaire par une correction d’exposition. Le fait est que les paramètres d’exposition doivent être réglés par rapport à la lumière incidente et non pas sur la lumière réfléchie qui est très variables suivant le sujet. On peut donc utiliser une charte grise à 18% (une charte grise à 12% serait l’idéal pour bloquer la sécurité de 0.5 IL introduite par les constructeurs) et mesurer sa lumière réfléchie. Cela nous fournira les paramètres d’exposition précis et exacts. On peut également utiliser un posemètre en faisant la mesure à proximité directe du sujet, avec la cellule orientée vers l’objectif de l’appareil photo. Si vous n’avez pas de charte grise 18%, vous pouvez utiliser le creux de votre main (pas le dos de la main) qui en principe a une lumière réfléchie proche de 18%, cependant, faite correctement la mesure : le creux de votre main doit être le plus proche possible de votre sujet avec le creux de la main orienté vers la position d’où vous prendrez la photo.

     
     

    Dernière mise à jour : 11 novembre 2018

Laisser un commentaire