Baptême Civil d’Emmeric – 21 décembre 2014

  • 20141219-Bapteme-Emmeric-12-BDef
 

Le Baptême Civil

Le Baptême Civil remonte à l’époque de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, c’est à dire à la révolution française. Il a été institué par le décret du 20 prairial an II, le 8 juin 1794. Après être tombé en désuétude pendant plus d’un siècle, il connaît ces dernières années un engouement croissant. Appelé aussi baptême républicain ou parrainage républicain, c’est un acte laïc symbolique permetant de désigner parrain et marraine à son enfant en dehors du cadre religieux. Il n’est prévu par aucun texte, n’a pas de valeur légale et ne lie pas parrain et marraine par un lien contractuel. C’est cependant un engagement moral fort du parrain et de la marraine vis-à-vis du filleul afin de suppléer les parents, en cas de défaillance ou de disparition.

Le baptême civil se pratique à la mairie, dans la salle des mariages. Toutefois, comme il n’a pas de valeur légale, les mairies ne sont pas obligées de le célébrer. N’étant pas un acte d’état civil, il n’est pas inscrit sur les registres de l’état civil. Il n’y a pas de cérémonial préétabli, mais la cérémonie se déroule généralement comme suit :
1-Les parents et l’enfant sont accueillis par le maire ou son adjoint dans la salle des mariages,
2-Celui-ci fait un rappel historique sur l’origine de la cérémonie, un discours sur l’enfant et rappelle ensuite les valeurs républicaines.
3-Juste avant que le maire n’invite les intéressés à signer le certificat de parrainage civil, il demande aux parrains et marraines de s’engager solennellement et d’accepter leurs nouvelles responsabilités.
4-Le certificat de parrainage civil est remis aux parents ainsi qu’aux parrains et marraines et un exemplaire est dédié à l’enfant..

 

Dernière mise à jour : 28 février 2016