Photographe de mariage (Part 8) : Noir et blanc

Le noir et blanc – Tout se précipite dans les années 1960 avec la découverte du transistor. Les appareils photo reflex se modernisent et intègrent de l’électronique pour la mesure de lumière, pour gérer l’obturateur. En même temps on peut avoir un flash électronique permettant de mieux gérer la lumière. Les prix baissent et le nombre de photographes amateurs explose. Chacun a son petit labo de développement. C’est une chambre noire qui permet de développer les pellicules photo, d’exposer du papier sensible avec les films négatifs, éventuellement il y a un agrandisseur photo. Les émulsions de développement sont vendues prêtes à l’emploi. Quasiment tous ces photographes amateurs préfèrent travailler en noir & blanc qui donnent plus de détails et plus nuances dans les tons gris. Que ce soit pour les photos en argentique ou les photos numériques, les photos en noir et blanc auront toujours plus de finesse, plus de détails et plus de nuances en noir et blanc.

Le noir et blanc donne un cachet particulier à la photo, on dit en général que c’est plus classe, plus haut de gamme, plus officiel, plus vrai que la photo couleur. C’est plus agréable à regarder, plus détaillé et plus nuancé que la couleur. La passion pour le noir et blanc ne s’est jamais démenti et les amateurs de photos en noir et blanc sont toujours nombreux même à l’heure du numérique. Pour certains c’est toujours un grand plaisir de regarder des photos en noir et blanc d’anciens mariages ou autres événements comme les baptêmes et les communions, ou tout simplement les photos de famille.

Cependant les mariés veulent du moderne, du dernier cri, de la couleur donc. C’est ainsi qu’à partir des années 70 tous les photographes de mariage devaient s’équiper en priorité avec de la pellicule couleur. Mais contrairement au numérique qui permet un passage rapide de la couleur au noir et blanc, en argentique c’est soit l’un soit l’autre. Il est impossible d’obtenir de façon directe des tirages papier noir et blanc à partir d’une pellicule couleur, et vice versa.

Noir et blanc
Noir et blanc de 1920

 

 

Noir et blanc
Le banquet en 1939

 

 

Noir et blanc
En atelier en 1902

 

 

Dernière mise à jour : 24 février 2018

Laisser un commentaire