Photographe de mariage (Part 1) : Les premiers photographes de mariage

Les premiers photographes de mariage (de 1827 à 1860) – Déjà 150 ans que la photographie existe, mais son évolution surtout vis à vis du mariage est une chose importante que je vais essayé de décrire en quelques articles. Bien que les premières photographies datent de 1827 avec Nicéphore Niépce qui invente le procédé photographique, on considère que la date de l’invention de la photographie est 1839, lorsque Louis Jacques Mandé Daguerre invente « Le daguerréotype ». Les premières photos de mariage sont semble t-il celles du mariage de la reine Victoria et du prince Albert en 1840. Ce sont les débuts et il faut être très aguerri pour préparer les plaques sensibles. La photographie reste le domaine de quelques passionnés et chaque cliché coûte cher. Ils ne sont pas spécialisés dans un domaine précis tel que « Photographe de mariage », mais ils touchent à tout.

Au début de la photographie, peu de couples qui allaient se marier avaient les moyens d’embaucher un photographe de mariage. D’ailleurs il n’y avait pas vraiment de photographe spécialisé dans le mariage. C’était plutôt des photographes pouvant effectuer quelques travaux de photographie (Portraits surtout, et accessoirement mariage). Les quelques photographes existant avaient toujours un atelier (aujourd’hui on appelle ça un studio photo) où ils pouvaient mettre en scène les clients désireux d’avoir un beau cliché, et un laboratoire pour manipuler les produits chimiques servant à développer les plaques sensibles. Les couples qui se mariaient et avaient les moyens, allaient chez le photographe avant ou après le mariage pour faire une photo officielle dans leurs plus beaux habits du dimanche, puis plus tard dans leurs habits de mariage. Jusqu’en 1860, la photographie est un luxe que les mariés ne peuvent pas se payer.

Photographe de mariage
Toile représentant un photographe en plein travail dans son atelier vers 1890

 

 

Dernière mise à jour : 24 février 2018

Laisser un commentaire