Une photo, une histoire : Mamode Camp

En suivant la route forestière après « Le Brûlé », on arrive à Mamode Camp. C’est aujourd’hui un joli site, bien entretenu, et très connu pour son aire de pique-nique car il y fait bon en été à 1200 mètres d’altitude. Autrefois c’était un point de rencontre et un camp de base pour les riches dionysiens. Mamode Camp signifie « Ti Blanc des Hauts ». Cet endroit a été nommé ainsi il y a 150 ans, lors de l’introduction du cerf de java. Cela permettait aux riches blancs d’organiser des chasses. A cette époque, la chasse était réservée aux riches, qui se sont approprié ce territoire en le nommant ainsi. C’était le camp de base et le point où se retrouvaient les chasseurs qui allaient à la chasse aux cerfs. Il fût une époque où il y avait plus de 1000 cerfs réparti sur l’ensemble du planèze de la Roche Écrite. Actuellement, il y a encore quarante à soixante cerfs de java dans la réserve de la Roche Écrite et les chasses aux cerfs ont toujours lieu, à des périodes bien précises, et contrôlées par l’ONF et le Parc National. On y trouve aussi le cryptoméria du Japon, introduit également il y a 150 ans par les Eaux et Forêts de l’époque afin de l’utiliser pour la confection de bardeaux et pour la charpente. (Sources : SREPEN).

Vous pouvez voir toutes mes photos disponibles dans Ma banque d’images.

 

photographe mariage la reunion
Mamode Camp - 27 novembre 2011

 

photographe mariage la reunion
Version Noir & Blanc de Mamode Camp - 27 novembre 2011

 

photographe mariage la reunion
Version Sépia de Mamode Camp - 27 novembre 2011

 

 

Dernière mise à jour : 21 février 2018

Laisser un commentaire