Une photo, une histoire : Plage corallienne de Grand Anse

Grande Anse est une plage de sable blond qui se situe sur la petite commune de Petite-Île. Elle est probablement la plus belle plage de l’île de la Réunion et l’une des rares plages coralliennes. Elle a un cachet de « carte postale » avec ses cocotiers et son sable blond. Les autres plages de sable blanc sont : Boucan Canot à Saint-Paul, Brisants à Saint-Paul, Ermitage à Saint-Paul, Roches Noires à Saint-Paul, Souris Chaude à Trois-Bassins, la plage de Grand Bois et la plage de Saint-Pierre. Les autres plages sont des plages de sable noir (Baie de Saint-Paul, Tremblet) et sont beaucoup moins fréquentées à l’exception de la plage de L’Étang-Salé. Deux curiosités sont à voir sur le site de Grand Anse. Tout d’abord le four à chaux, puis le piton Grand Anse qui n’est pas très haut mais permet une vue panoramique étonnante allant de la Petite île jusqu’au piton Mont Vert, tout en admirant les nombreux paille-en-queues voltigeant près de ce piton. On y accède par le sentier qui débute tout au fond de la plage.

Plage intimiste fréquentée par les habitants du quartier il y a quelques décennies (pique nique et baignade), Grande Anse est devenue la plage la plus populaire avec la mise en place d’infrastructure à partir de 1975 : parking, toilettes, aire de pique nique. Grand Anse, c’est aussi l’histoire du four à chaux. En 1889, Monsieur Léon Orre obtient l’autorisation du gouverneur pour construire un four à chaux en bordure de mer sur le site de Grand Anse. La matière première est le corail et cette usine fabriquant la chaux à partir de la carbonisation du corail de Grands Bois et de Grand Anse. Cette chaux était utilisée entre autre pour enrichir les sols, pour les constructions de murs de bâtiments, et pour décanter le jus de canne ce qui permettait d’entraîner les impuretés vers le fond à l’usine de Grands Bois. A partir de 1922, suite au décret du président de la république autorisant l’aliénation des pas géométriques, les occupants du Domaine Public Maritime (DPM) devenaient les uniques propriétaires de leur outil de travail. En conséquence, le corail sera extrait massivement partout à la Réunion, et la concurrence sera rude entre les chaufourniers de Grande Anse et de la côte ouest de la Réunion jusqu’après la seconde guerre mondiale. En 1973, la commune de Petite-Île fait l’acquisition de la partie basse de Grand Anse et réalise son aménagement deux ans plus tard.

Vous pouvez voir toutes mes photos disponibles dans Ma banque d’images.

 

photographe mariage la reunion
Plage corallienne de Grand Anse - 13 janvier 2006

 

photographe mariage la reunion
Version Noir & Blanc de Plage corallienne de Grand Anse - 13 janvier 2006

 

photographe mariage la reunion
Version Sépia de Plage corallienne de Grand Anse - 13 janvier 2006

 

 

Dernière mise à jour : 17 février 2018

Laisser un commentaire