Une photo, une histoire : Îlet à Malheur

En 1829, le détachement de chasseurs Blancs commandé par monsieur Guichard découvre dans le cirque de Mafate un campement d’esclaves marrons. Ils sont une quarantaine de fuyards vivant à cet endroit en autarcie complète. Bien armés, ces chasseurs massacrèrent tous les marrons, puis coupèrent la main gauche des cadavres (Sources : https://www.clicanoo.re : Récit du chasseur François Mussard). A cette époque, ramenez des cadavres depuis Mafate était trop difficile. Alors les chasseurs tuaient les esclaves en fuite, puis leur coupaient la main gauche. Ensuite ces chasseurs allaient à la ville échanger la prime contre la main gauche. Ces trophées étaient ensuite suspendus sur la place publique afin de dissuader les autres esclaves de s’enfuir. Après ce massacre, l’endroit fût nommé îlet à Malheur. Il existe un gîte-boutique à îlet à Malheur (l’autre gîte se trouvant à La Plaque), et un camping privé, 79 habitants en 2004, mais un taux démographique très élevé.

Vous pouvez voir toutes mes photos disponibles dans Ma banque d’images.

 

photographe mariage la reunion
Ilet à Malheur - 27 février 2010

 

photographe mariage la reunion
Version Noir & Blanc de Ilet à Malheur - 27 février 2010

 

photographe mariage la reunion
Version Sépia de Ilet à Malheur - 27 février 2010

 

 

Dernière mise à jour : 14 février 2018

Laisser un commentaire