Une photo, une histoire : L’îlet Bethléem

Au 18ème siècle, 500 à 600 personnes issus d’anciennes familles européennes avaient trouvé refuge ici à Bethléem pour fuir les incursions de pirates dans l’île. Ils se nourrissaient de pêche et de chasse et la plupart naissaient, vivaient et mouraient sans jamais être sortis de ce refuge. En 1855, le gouverneur Hubert Delisle, ému par la pauvreté et la sauvagerie des habitants de l’îlet de la rivière des Marsouins, fait batir ici une chapelle, aujourd’hui dédiée à Notre Dame de Fatima. Son épouse et cousine Mme Hubert Delisle (née Amélina Pignolet de Fresne) fonde un établissement de bienfaisance (un ouvroir) où des religieuses (quatre filles de Marie) inculquent aux jeunes filles des principes chrétiens et les initient aux travaux manuels. L’îlet devient prospère et une plaque à l’entrée de l’église porte l’inscription «Paroisse fondée en mémoire de mon père Auguste Pignolet par Monseigneur Desprez sous le gouvernement de Henri Hubert Delisle en 1855 – Veuve Hubert Delisle ». L’établissement de charité est abandonné par les soeurs en 1935. Réhabilité, ce site historique de Bethléem est redevenu propre et accueillant. L’église Notre Dame de Fatima a été restaurée et l’endroit est devenu un haut lieu de pique nique dominical. Cependant, il y a quelques années, le 1er ou le 2 décembre 2006, des individus malveillants ont mis le feu à la chapelle de l’îlet Bethléem, construite 150 ans plus tôt, éteignant du coup l’ancienne splendeur de ce îlet. Vous pouvez voir toutes mes photos disponibles dans Ma banque d’images.

 

photographe mariage la reunion
L'ancien gîte de l'îlet Bethléem - 5 janvier 2011

 

photographe mariage la reunion
Version Noir & Blanc de L'ancien gîte de l'îlet Bethléem - 5 janvier 2011

 

photographe mariage la reunion
Version Sépia de L'ancien gîte de l'îlet Bethléem - 5 janvier 2011

 

 

Dernière mise à jour : 7 février 2018

Laisser un commentaire