Les systèmes d’autofocus

Deux systèmes d’autofocus – Actuellement, deux systèmes d’autofocus coexistent : la corrélation de phase et la détection de contraste.

La détection de contraste – La plus simple est la détection de contraste, que l’on trouve sur les compacts, les hybrides et la plupart des reflex lorsqu’on vise sur l’écran. Elle consiste à modifier la mise au point jusqu’au moment où la partie sélectionnée du focus est nette, la netteté étant mesurée par le contraste entre pixels adjacents.

La corrélation de phase – Elle est réservée aux reflex. La corrélation de phase fonctionne comme le stigmomètre qui équipait les reflex des années 70. Même si le montage est différent, le principe reste le même : l’appareil mesure le « déphasage », c’est-à-dire l’écart entre les deux morceaux de l’image. Il est rapide car au lieu de perdre du temps à avancer pas à pas jusqu’à obtenir le meilleur résultat, l’appareil calcule exactement de combien sa mise au point est fausse, et effectue la correction nécessaire pour obtenir une image nette immédiatement.

En conclusion – Au final, les reflex sont donc très performants pour la photo sportive ou nécessitant une grande réactivité. En revanche, pour filmer ou viser sur l’écran, le système des compacts et des hybrides est plus efficace, proposant même la détection de visage. Pour réussir vos photos, il faut savoir bien utiliser les différents modes d’autofocus proposés sur votre appareil. Sur l’exemple ci-dessous il a fallu se mettre en « mise au point continue » car le sujet bougeait rapidement.

photographe mariage la reunion
Autofocus continu à 1/640 s - f/4 - ISO 400

Voici ci-dessous les différents modes d’autofocus et dans quels cas les utiliser :

  • S-AF (Olympus) ou AFS (Panasonic) ou AF-S (Nikon, Pentax et Sony) ou One-Shoot (Canon) (Mise au point automatique simple) :
    L’appareil photo effectue la mise au point une fois lorsque le déclencheur est enfoncé à mi-course (ou si la touche AEL/AFL ou AF-On est enfoncé si vous avez programmé le “Back Button Focus”). Lorsque la mise au point est mémorisée, un signal sonore retentit et le symbole de mise au point correcte ainsi que le symbole de cible AF s’allument. Ce mode convient pour prendre des photos de sujets fixes ou de sujets avec des mouvements très limités.

  • C-AF (Olympus) ou AFC (Panasonic) ou AF-C (Nikon, Pentax et Sony) ou AI Servo (Canon) (Mise au point continue) : L’appareil photo répète la mise au point lorsque le déclencheur reste enfoncé à mi-course (ou tant que la touche AEL/AFL ou AF-On est enfoncée si vous avez programmé le “Back Button Focus”). Lorsque la mise au point est faite sur le sujet, le symbole de confirmation AF s’allume sur l’écran et le bip retentit lorsque le point est verrouillé pour la première fois. Même si le sujet se déplace ou si vous changez la composition de la photo, l’appareil continue d’essayer de faire la mise au point.

  • MF (Mise au point manuelle) : Cette fonction vous permet d’effectuer la mise au point manuellement sur n’importe quelle position en utilisant la bague de mise au point de l’objectif.

  • S-AF+MF (Olympus) ou AFS (Panasonic) (Utilisation simultanée des modes S-AF et MF) : Après avoir appuyé à mi-course sur le déclencheur pour faire la mise au point en mode [S-AF] (ou sur la touche AEL/AFL ou AF-On si vous avez programmé le “Back Button Focus”), vous pouvez tourner la bague de mise au point pour ajuster précisément la mise au point manuelle.

  • C-AF+TR (Olympus) (Suivi AF) : Appuyez sur le déclencheur à mi-course pour mettre au point (ou sur la touche AEL/AFL ou AF-On si vous avez programmé le “Back Button Focus”). L’appareil photo suit alors et maintient la mise au point sur le sujet actuel tant que le déclencheur (ou sur la touche AEL/AFL ou AF-On) est maintenu dans cette position.

  • AF-A (Nikon, Pentax et Sony) ou AI Focus (Canon) (suivi AF automatique) : L’appareil choisit lui-même entre AF-S et AF-C en analysant le déplacement de ce qu’il considère être le sujet.

 

Dernière mise à jour : 30 décembre 2017

Laisser un commentaire