L’histoire de la photographie (Part 8)

Derniers pas vers la modernité – Toutes les bases de la photographie argentique ont été posées au 19ème siècle : les procédés et méthodes, les produits et émulsions. Passons maintenant à l’internationalisation, la démocratisation et la fabrication des appareils photos en grandes séries au 20ème siècle.

1907 : Le bélinographe – L’ancêtre du fax est inventé par Édouard Belin qui met au point « le Bélinographe », un procédé permettant de transmettre une image à distance via le téléphone. L’image est lue sur un rouleau, envoyée par liaison téléphonique ou onde radio et reproduite sur un papier sensible trempé dans du révélateur photographique. Cet appareil sera utilisé jusque dans les années 60 et permettra l’internationalisation du photo journalisme.

photographe mariage la reunion
Un bélinographe

 

1923 : Le 24×36 – Jusque là le format des images négatives était au minimum de 4,5×6 cm, et plus souvent de 6×9 cm et plus, et l’épreuve positive lisible était obtenue par contact. L’inconvénient était qu’on ne pouvait pas disposer de plus d’une douzaine de vues sur une même pellicule. Leica créa alors le « petit format », c’est à dire un film de 35mm sur lequel les clichés mesurent 24×36 mm. Le format 35 mm est la pellicule la plus utilisée du cinéma argentique. Considérée comme le « format standard », elle mesure 35 millimètres de largeur et est dotée sur ses bords de perforations rectangulaires pour assurer son entraînement par les divers mécanismes de prise de vues et de projection. C’est le même film qui est utilisé par Leica pour ses appareils photos. Chaque pellicule pouvant contenir 24 ou 36 poses. Même si ce format sera le plus répandu et le plus utilisé, le moyen format qui va de 6×6 cm à 6×9 cm sur film souple, et le grand format 10×12 cm, et le 20x25cm resteront utilisés jusqu’à nos jours.

1935 : Le Reflex – Le premier appareil photo reflex est d’origine russe : le Gomz Sport.

photographe mariage la reunion
Premier reflex argentique

 

1948 : Le polaroïd – Le docteur Edwin Land met au point le premier appareil à développement instantané, le Polaroïd et, en 1962, il adapte ce procédé à la couleur.

photographe mariage la reunion
Premier Polaroïd

 

1975 : Le numérique – La première prise de vues numérique a eu lieu en 1975. Steve Sasson, un ingénieur de la société Kodak, alors âgé de 25 ans, invente le premier appareil photo numérique aidé par un technicien. À cette époque il n’y avait encore ni cédérom, ni internet, ni ordinateur personnel. La photo était enregistrée numériquement sur une cassette audio. La définition de la photo était de 100 x 100 pixels.

photographe mariage la reunion
Premier appareil photo numérique (prototype) de Kodak

 

 

Dernière mise à jour : 2 juillet 2017

Laisser un commentaire