La photo en pratique – Rivières et cascades

Rivières et cascades

 

La photo en pratique
Le matériel indispensable. Si vous êtes passionné de photo, et que vous avez investi dans un beau reflex numérique, il est important de vous équiper aussi avec quelques éléments indispensables.

  1. Le sac fourre tout : pour ranger votre appareil et les accessoires supplémentaires.
  2. Le trépied : un petit trépied pouvant supporter votre appareil sera d’une grande utilité.
  3. Cartes mémoires : ayez toujours au moins 2 cartes mémoires.
  4. Un chiffon : spécial optique, permettant d’essuyer la lentille frontale de l’objectif.

Rivières et cascades
Rivières et cascades sont des éléments en mouvement et vous pouvez aborder ce sujet de plusieurs manières.

Mouvement figé
Si vous souhaitez figer le mouvement de l’eau, vous devrez utiliser une vitesse rapide : 1/200 s ou plus. La photo que vous ferez de la cascade montrera des gouttes d’eau figées, en suspension dans l’air.

Flou cinétique
Vous pouvez choisir de montrer une eau cotonneuse, douce, avec des lignes harmonieuses. Augmentez le temps d’exposition et utilisez une vitesse lente : entre 1/15 s et 1 s. En contrepartie, si vous n’avez pas de filtre gris neutre, fermer l’ouverture à f/22 et utilisez une sensibilité faible (100 ISO, ou 50 ISO). L’effet obtenu s’appelle le flou cinétique, et peut s’appliquer même aux photos de bord de mer.
 
Le bassin Nicole à Sainte Suzanne, prise à f/22 et 0,6 s, sans filtre gris neutre.

photographe mariage la reunion
 

Une autre photo en bord de mer prise à f/11 et 30 s, grace à un filtre gris neutre ND400.

photographe mariage la reunion

 

A suivre!

 

Dernière mise à jour : 29 février 2016

Laisser un commentaire