Formation à la photographie numérique – Exposition

Formation à la photographie numérique – Exposition

 

Exposition
La gestion de la lumière, son orientation, son dosage est une composante importante de la photographie. La qualité de la lumière qui va éclairer une scène, un personnage ou un paysage, sera prépondérante sur la qualité de votre photo, aussi bien sur son esthétique que sur l’intérêt qu’elle va susciter.
Faire une bonne photo consistera en premier lieu à bien doser la lumière de la scène à photographier. Pour cela vous disposez de trois paramètres :

  1. Sensibilité ISO
  2. Ouverture
  3. Vitesse (temps de pose ou durée d’exposition)

Mesure de l’exposition
Tous les appareils photo modernes intègrent un posemètre permettant le calcul de l’exposition par la mesure de la lumière réfléchie par le sujet, et les informations de ce posemètre sont utilisables suivant divers modes d’exposition. Tous les appareils reflex, bridge et hybride disposent d’un correcteur d’exposition permettant de décaler l’exposition (en plus ou en moins) de trois à cinq IL (diaph) suivant les modèles. L’utilisateur peut ainsi continuer à employer son appareil en mode automatique tout en corrigeant une éventuelle sous-exposition ou surexposition. La mesure de l’exposition est une fonction essentielle et les appareils reflex numériques disposent de systèmes très élaborés pour répondre au mieux à toutes les situations de prise de vue. Trois modes de mesure sont généralement proposés, avec diverses options, variables suivant les marques et le niveau de sophistication de l’appareil. Les capteurs du posemètre d’un appareil sont généralement couplés aux à tous les collimateurs AF.

Mesure évaluative ou mesure matricielle
Ce mode de mesure est lié à l’évolution récente des appareils et en particulier la puissance de calcul disponible dans leurs microprocesseurs. L’appareil analyse l’ensemble de l’image suivant une matrice qui la découpe en un nombre plus ou moins grand de zones et compare les résultats à une base de données pour effectuer le calcul de l’exposition. Ces zones sont couplées aux collimateurs AF. C’est une mesure intelligente et les résultats sont généralement remarquables de précision. C’est un mode de mesure polyvalent, qui convient même aux sujets en contre-jour, et l’appareil règle automatiquement l’exposition convenant à la scène. Si vous ne savez pas quel mode choisir, c’est le choix à faire. Notez que c’est le seul mode de mesure dont l’exposition est mémorisée lorsqu’on appuie sur le déclencheur est appuyé à mi-course.

photographe mariage la reunion
 

Mesure sélective ou mesure centrale pondérée
Ce mode traditionnel existe depuis les années 1960. La mesure donne donc une prépondérance à la zone centrale de l’image, les bords et les coins intervenant beaucoup moins. Ce mode de mesure convient bien à certains types de prise de vue comme le portrait, les photos en général lorsque le sujet principal occupe la zone centrale de l’image. Après la mesure d’exposition, vous pouvez mémoriser celle-ci puis composer votre photo avant de déclencher. Ce mode de mesure convient bien aux sujets en contre-jour, ou lorsque l’arrière plan est beaucoup plus lumineux que le sujet.

photographe mariage la reunion
 

Mesure spot
Longtemps réclamée par les utilisateurs exigeants, la mesure spot consiste à effectuer une mesure ponctuelle sur une très faible portion de l’image (la taille exacte dépendant du modèle). Il est ainsi possible de prendre une mesure très précise sur une zone homogène, même de taille réduite. C’est une mesure très technique impliquant une bonne évaluation des zones sur lesquelles effectuer la mesure. C’est un mode de mesure très technique, difficile à utiliser, aussi on l’utilisera avec parcimonie.

photographe mariage la reunion
 

Mesure moyenne à prépondérance centrale
Cette mesure est pondérée au centre, puis la moyenne est calculée sur toute la scène.

photographe mariage la reunion

 

A suivre!

 

Dernière mise à jour : 29 février 2016

Laisser un commentaire