Formation à la photographie numérique – Vocabulaire de base 2

Le vocabulaire de base en photographie – suite

 

Netteté
Il est bon de savoir que si le plan du capteur est parallèle au plan de la pupille d’entrée de l’objectif, alors le plan de netteté est parallèle à ces deux plans (loi de Scheimpflug).


 

Mise au point
En abrégé MAP. La mise au point est le réglage de la netteté sur le sujet. Elle se fait, la plupart du temps, automatiquement lorsque l’on appuie sur le déclencheur à mi-course, c’est l’autofocus (AF). L’appareil règle alors la netteté sur l’élément qu’il perçoit dans le carré de mise au point (zone de focus) que l’on voit lorsque l’on vise (soit ce carré apparaît sur l’écran de votre compact, soit il est visible dans le viseur lorsque l’on utilise un reflex). Cette mise au point peut également être calculée sur plusieurs zones (collimateurs), et seuls les collimateurs correspondants aux zones nettes seront affichées, car la mise au point ne peut se faire que sur un plan et un seul.

Votre boitier reflex, bridge ou hybride dispose de 2 modes autofocus. Le premier est l’autofocus One-Shot « AF ». Lorsque vous appuyez sur le déclencheur à mi-course, la mise au point se fait, l’un des collimateurs s’allume pour indiquer où la mise au point s’est effectuée, et un son est émis. Vous pouvez ensuite appuyez à fond sur le déclencheur pour faire la photo. Le second mode est l’autofocus AI Servo. Ce mode est nécessaire pour les sujets en mouvement. Pendant que vous maintenez enfoncé le déclencheur à mi-course, la mise au point est effectuée continuellement sur le sujet.

 

Profondeur de champ
En abrégé PDC. En anglais Depth of Field (DOF). La profondeur de champ est la distance séparant le plan net le plus proche et le plan net le plus lointain. L’espace compris entre ces deux plans est la zone de netteté. La netteté est un paramètre subjectif, et on ne s’étendra pas sur sa définition car il dépend de votre capteur.

Cette profondeur de champ varie en fonction de la distance de mise au point et en fonction de l’ouverture. La profondeur de champ peut être très faible (quelques millimètres) ou très grande (de quelques dizaines de cm jusqu’à l’infini). La notion de profondeur de champ est très importante en photographie. Vous pouvez rater votre photo d’un groupe de personnes si la profondeur de champ est trop petite, et à l’inverse, rater votre photo d’une fleur si cette profondeur de champ est trop grande.

Voici un exemple pour bien comprendre l’importance de la profondeur de champ. Voici 2 photos de la même scène : des jonquilles. La première a été faite à f/22 (ouverture très faible) et on voit bien que l’arrière plan est flou mais pas suffisament. La profondeur de champ était encore trop grande. La seconde photo a été faite à f/4 (grande ouverture), et l’arrière plan est très flou, ce qui permet aux fleurs du premier plan de bien se détacher du fond.

Pour une même ouverture (par exemple f/4) et une focale identique (par exemple un objectif à focale fixe de 50mm), la profondeur de champ sera plus grande si le sujet est plus loin. Exemple pour une reflex canon 6D : objectif 50mm – f/4 , si le sujet est à 2m la PDC sera de 0,38m et si le sujet est à 10m la PDC sera de 12,4m.

Pour une même ouverture (par exemple f/4) et une distance de sujet identique (par exemple 10m), la profondeur de champ sera plus grande si la focale de l’objectif est plus petite. Exemple pour une reflex canon 6D : sujet à 10m – f/4 , avec une focale (objectif) de 50mm la PDC sera de 12,4m et avec une focale (objectif) de 100mm la PDC sera de 2,41m.

Pour une focale identique (par exemple un objectif à focale fixe de 50mm) et une distance de sujet identique (par exemple 10m), la profondeur de champ sera plus grande si l’ouverture est plus faible (f/22). Exemple pour une reflex canon 6D : sujet à 10m – objectif 100mm, avec une ouverture f/4 la PDC sera de 2,41m et avec une ouverture f/22 la PDC sera de 24,5m.

photographe mariage la reunion

 

A suivre!

 

Dernière mise à jour : 29 février 2016

Laisser un commentaire