Cavadee, la fête des 10 jours

Cette fête religieuse Tamoule se déroule tous les ans à différentes époques en fonction de la région. Son orthographe peut être Kavadi, Cavadi ou Cavadee. Le cavadee est construit en bois ou en bambou, décoré de l’image de Mourouga, de fleurs et de feuilles, et de plumes de paons. Précédée de 10 jours de prières et d’abstinence appellé le carême, la communauté Tamoule se réunit pour un défilé en l’honneur du dieu Mourouga, le chef des armées célestes, dieu de la jeunesse et de la beauté, pour qui les pénitents portent le Cavadee, clôturant ainsi le fête des 10 jours. Des prières sont rendues tout au long de la cérémonie pour célèbrer la victoire du Bien sur le Mal. Des demandes de grâces sont faites au dieu Mourouga.

Cela commence très tôt le matin à proximité d’un point d’eau. Après des ablutions, des pénitents se font implanter dans le corps des aiguilles d’argent en forme de lance sacrée (Vel), matérialisant le voeu de silence. D’autres se font transpercer les deux joues et la langue par une grande aiguille ou se font accrocher à l’aide d’hameçons des citrons sur le ventre et le dos. Certaines pénitentes se feront bâillonner la bouche par un ruban rose (couleur de la divinité) afin de respecter leurs voeux de silence, et porteront pendant le défilé une cruche de lait sur la tête. La famille et les proches accompagnent les pénitents pendant la procession jusqu’au temple, où aura lieu le sacrifice à l’abri des regards. Le sacrifice est un cabris, c’est une demande à Mourouga d’éclairer leur chemin, de les guider vers le bien et de les faire prospérer dans la vie. Cette fête est cloturée par un repas partagé après la destruction des cavadees devant le temple.

photographe mariage la reunion
 

Voici quelques photos faites au cours du Cavadee de Saint Paul à l’île de la Réunion le 30 mai 2007.

  • 20070530-Cavadee-01-BDef
 

Dernière mise à jour : 29 février 2016

Laisser un commentaire