Les derniers distillateurs de géranium Rosat

J’ai assisté maintes fois aus distillations de géranium de Philippe Zitte depuis 2002. C’est l’un des derniers distillateurs de géranium Rosat et j’ai eu la chance d’être le spectateur de ses dernières cuites de géranium. Aujourd’hui, avec la mondialisation, la qualité n’est plus un critère de marché et seul le prix compte. Bien que la Réunion ait parfumé la planète avec ses essences de géranium, de vétiver et d’ylang-ylang pendant près d’un siècle car le géranium Bourbon est le meilleur du monde, cette profession et son savoir faire vivent leurs derniers jours à l’ile de la Réunion.

photographe mariage la reunion
 

Le géranium Rosat est originaire de la région du Cap de Bonne-Espérance en Afrique du Sud, puis introduit à Madagascar, d’où il a été importé ensuite à l’ile de la Réunion par Boisjoly Potier durant les année 1970.
Celui ci fait des essais de distillation de géranium dans sa cuisine et devint alors le précurseur de la culture du géranium à la Réunion. En plein marasme économique, les planteurs se ruent vers la culture du géranium pendant les 2 décennies qui suivirent, suivant l’exemple de Boisjoly Potier. Bien qu’il aida à résoudre la crise sucrière en donnant du travail dans les Hauts, ce rush amena la destruction de la forêt, et l’usure des sols, sans idée de préserver le capital précieux du boisement, et eu les conséquences profondes que l’on connait. Une variété d’acacia (mimosa), bien adapté dans les Hauts et dont la pousse est rapide, est planté en bordure des champs de géranium pour servir de bois de chauffe à la distillation du géranium, de l’ylang-ylang et du vétiver. Rapidement, la Réunion se classe première productrice mondiale d’essence de géranium utilisée pour les parfums au début du XX ième siècle. Cette épopée du géranium prospère pendant cent ans jusqu’à l’arrivée de la concurrence de nouveaux pays producteurs (Chine, Egypte, Madagascar et Maroc).

L’appellation commune Géranium Rosat correspond au Pélargonium Aspérum ou Géranium Bourbon en français et sa culture se fait au dessus de 600m d’altitude. Pour obtenir un demi litre d’essence de géranium, une cuve de 250 litres d’eau remplie de géranium rosat est chauffée. Cette eau mise en ébullition, la vapeur d’eau va extraire l’huile contenue dans les tiges et les feuilles du géranium, et la véhiculer jusqu’au condenseur. La vapeur revenue à l’état liquide est dirigée vers un vase florentin lequel va séparer l’huile de l’eau par simple décantation, l’huile étant plus légère que l’eau. Cette huile contient des aldéhydes, des esters et un peu de cétone. Sa formule chimique est légèrement différente de celle des autres pays, mais cette essence est la plus prisée au niveau de la fragrance. L’huile essentielle de géranium produite à la Réunion reste la plus riche de toute car elle contient le plus fort taux de géraniol, 25% contre seulement 7% pour celle produite en Chine. Comme pour le raisin et la vanille, le terroir est primordial dans la culture des plantes. Selon les conditions atmosphériques qui ont précédé la coupe et l’exposition du champ, une distillation de 400kg de feuilles et tiges vont donner entre un demi litre et un litre d’essence de géranium. A la fin de la cuite, les feuilles sont entassées pendant quelque temps avant de revenir fertiliser les champs et de délicieux champignons poussent sur les tas de géranium cuit.

Parmi les propriétés de l’huile essentielle de géranium, on peut citer : anti-infectieuse (anti-bactérienne, anti-fongique), anti-inflammatoire, tonique astringente, hémostatique, stimule la fonction hépatique et pancréatique, puissant anti-moustique (2/3 d’huile d’amande douce et 1/3 d’huile essentielle de géranium).

Aujourd’hui l’essence de géranium se vend très mal, et bien souvent à un prix dérisoire. La culture d’un champ de géranium demande beaucoup de labeur, et les fortes pluies détruisent souvent le géranium qu’il faut alors replanté. Ce long travail et une longue journée de distillation ne lui rapporte à peine 100 euros, une misère! Alors il a démonté son alambic. C’est la fin d’une époque où tradition et travail n’étaient pas de simples mots, mais une façon de vivre dignement.

Voici quelques photos de distillation de géranium faites par Philippe en 2002.

  • 20020616-Philippe-Zitte-Geranium-01-BDef
 

Regardez le film réalisé lors d’une des dernières distillations de géranium chez Philippe le 20 juin 2009 :

 

Dernière mise à jour : 29 février 2016

Laisser un commentaire